20/07/2015


Ce soir après le diner, on est sorti se balader une demi-heure entre les vaches, le maïs et le houblon. On a croisé une biche et un couple de lapins. Evidemment, je n'ai pas eu le temps de les photographier car ils étaient bien plus rapides que moi. Je retenterai ma chance un de ces jours...






 

14/07/2015

Les jolies boites en fer


Dimanche, j'ai trouvé de jolies boites en fer aux puces pour 50 cents. Elles n'avaient plus leurs couvercles, mais à ce prix je n'allais pas faire la fine bouche. Je suis passé chez le pépinériste acheter de toutes petites plantes, et voilà mes boites transformées en pots de fleurs.








15/06/2015

Saumur, des balades, des vélos vintage et de bonnes bouffes



Petit week end à Saumur tout simplement génial. Ce fut l'occasion de voir un peu la famille, parce qu'en fait nous fêtions le mariage de ma cousine. Ces trois jours de fête en famille resteront d'ores et déjà dans les annales. Une première soirée dans un restaurant troglodite, à manger des fouées et boire du bon vin, une deuxième soirée dans une merveilleuse propriété vinicole, dans un bâtiment contemporain au milieu des vignes. Et enfin, un brunch dans un château, encore chez des vignerons, pour finir le week end dans un esprit buccolique et heureux.

Alors à part la famille, j'ai quand même joué la touriste dans Saumur, et ça, c'était tout aussi génial.








Ce week-end avait lieu le "Anjou Vélo Vintage", le festival du vélo rétro. Tout l'esprit de ce festival, c'est de venir avec son vélo rétro, habillé dans un style rétro, et de faire des balades tous ensemble entre les vignes et les bords de Loire. Toute la ville joue le jeu, les gens sont magnifiques, des tonnes d'exposants vendent de la déco et des fripes vintage, des pièces de vélo anciennes, des vélos de collection, du vin. Il y avait un barbier, des concerts, le tout accompagné d'un vent bon-enfant, d'un grand soleil et de milliers de gens heureux. Ce festival était vraiment dingue.






















Evidemment, le week-end est passé mille fois trop vite. Mais on reviendra, on se l'est promis.