23/11/2014

St'Art 2014


Comme l'an dernier et l'année d'avant au mois de novembre, j'ai fait un tour à la foire d'art contemporain de Strasbourg, St'Art. J'ai un peu halluciné sur le prix du billet d'entrée (14 euros par personne!), mais au moins la visite était plus intéressante que l'an dernier, c'est déjà ça. Je n'avais que mon téléphone pour faire des photos, et c'était bien dommage car il y a plein de jolies choses que je n'ai pas réussi à photographier correctement et que l'on ne verra donc pas ici. Zut alors... Je vais donc faire très court.

J'ai bien aimé les sardines de Giovanni Tamburelli :




 Le graphisme de Shepard Fairey-Obey :



Les assemblages de Pauline Tonguet, tout cousus de fil d'or :





Les papillons de Michael Gambino (impossibles à photographier, car sous verre, et plein de spots...mais on va faire avec) :




Ce qui m'a aussi fascinée, c'était l'odeur des femmes riches qui cocotent le n°5 au point que tout le salon sent à plein nez. Apparemment, plus on a d'argent, plus on s'asperge de parfum. Intriguant...

Voilà, la session 2014 m'a bien plu et j'ai trouvé que beaucoup de galeristes étaient assez sympa, ce qui m'a agréablement surprise. Maintenant je vais aller fureter sur internet pour en savoir plus sur les artistes que j'ai aimés.


 

22/10/2014

Mes trouvailles Islandaises


Un jour de pluie en Islande, dans la ville d'Akureyri, je suis tombée par hasard sur une devanture qui indiquait "Antik". Le mauvais temps et la curiosité m'ont fait entrer dans la boutique. En fait de boutique, c'était un super bric-à-brac d'objets vintage en tous genres, à des prix plutôt abordables. De la vaisselle aux vieux vinyles en passant par des valises, des caisses, des vêtements, des jouets, il y avait de tout. Il fallait bien fouiller car les rayons étaient surchargés. Si je n'avais pas été limitée par la taille de ma valise, j'aurais eu envie de rapporter des tonnes de choses. Mais j'ai vraiment été très sage.

J'ai choisi trois photos anciennes.


Et j'ai également emporté un fanion seventies datant de 1974 et commémorant l'année 874, date à laquelle l'Islande a commencé à se peupler. Il est rigolo, tout flashy, tout kitsch, dans une matière entre le carton et le tissu.



Maintenant j'ai un morceau d'Islande dans ma déco. Ces souvenirs sont authentiques, je suis toute contente.

21/10/2014

La caisse de bière d'Alsace


Je l'ai trouvée chez la gentille dame qui m'avait aussi vendu la malle voyageuse.


Elle ne transportera plus de bière. D'ailleurs elle ne transportera plus jamais rien. Elle est à la retraite et va désormais vivre avec des plantes. J'aime bien ces objets qui n'ont quasiment aucune valeur, mais qui ont une histoire, un vécu et de l'âme.